Tradition de l'Archerie

Nous accueillons dans ces colonnes l'expression de la tradition française du tir à l'arc.

 

En plusieurs siècles d'existence "sportive" après plusieurs millénaires d'existence guerrière, le tir à l'arc a constitué et gardé une riche tradition.

 

C'est ainsi que la Chevalerie de l'Arc a marqué de son empreinte la vie des compagnies et des clubs. Evidemment, la tradition se vit et se voit dans le "Pays d'arc", mais en région Centre la Confrérie des Chevaliers d'Arc de Saint Sébastien est là aussi pour rappeler et faire perdurer les traditions.

 

Notons au passage que les archers anglais qui furent pendant très longtemps nos maîtres d'arme, appellent encore aujourd'hui la pratique de ce sport "archery" ce qui implique pour eux plus que le maniement d'un outil, mais également une philosophie, une manière de vivre alors que nous, archers français pratiquons "le tir à l'arc" plus explicite sur le côté technique, plus cartésien, qu'une philosophie.

Qui a raison ? Qui a tort ? Personne assurément. La Confrérie et ses Chevaliers sont là pour vous démontrer que la tradition du tir à l'arc français vit encore aujourd'hui et plus que jamais dans une société en recherche d'honneur, d'honnêteté, de respect des autres, de solidarité, de courtoisie, de tolérance, de dévouement.

 

Un petit fascicule facile à lire, va vous en apprendre plus qu'un long discours !

 

Télécharger
Tir à l'Arc, sport, loisir mais aussi tradition...
TRADITION CENTRE ARC 2011.pdf
Document Adobe Acrobat 283.3 KB

LE SALUT, l'esprit de la tradition

Un archer et plus encore un Chevalier d’Arc, avant de décocher sa première flèche, prononce la traditionnelle phrase

« Mesdames, Messieurs, je vous salue ».

C’est une marque de bienséance, il salue les archers présents, et au travers du symbole de la butte, il honore l’ensemble des archers vivants et décédés. La cible est son partenaire, son adversaire.

C’est également une marque de sécurité, il prévient qu’il va tirer, et qu’ainsi un nouvel archer se joint au groupe.

 

 

Il est surprenant que tout le monde accepte le salut traditionnel, au judo ou à l’escrime,
mais PLUS DIFFICILEMENT au tir à l’arc.